Paycheck

John Woo
Américain, canadien
2003

Résumé :
L'ingénieur Michael Jennings travaille sur des projets top-secrets, commandités par des sociétés de haute technologie. A l'issue de chaque mission, sa mémoire est "effacée" par contrat pour l'empêcher de divulguer la moindre information confidentielle. Puis un chèque substantiel lui est remis.
Mais cette fois, l'enveloppe ne contient aucun argent, que des objets hétéroclites : à en croire l'employeur, Jennings aurai renoncé par avance à ses honoraires habituels. Celui-ci découvre que ces objets sont autant d'indices relatifs à son passé - un passé "remis à zéro" dont sa mémoire n'a gardé que d'infimes traces. Un seul espoir pour percer ce mystère : la femme avec qui il travaille et qu'il aime depuis trois ans : Rachel.
Une course contre la montre s'engage. Jennings n'a que quelques heures pour recomposer le puzzle de sa vie et échapper à la vengeance de son implacable employeur.

Mon avis :
Voilà un thriller relativement original qui ne se laisse pas facilement deviner, si tant est qu'on se laisse emporter par l'histoire et qu'on ne se lance pas le défi de deviner à l'avance. Bien qu'il date de 2003, ce film ne fait pas trop vieillot pour autant, du moins pas pour le moment, pas encore...

Personnellement, j'ai un faible pour ce genre d'histoire où tout est basé sur la réflexion, l'intrigue, les indices, quand le héros part de presque rien et doit refaire toute l'histoire. Et ici, c'est pas trop mal ficelé, je dois dire. L'histoire est originale et tout à son importance. Les clichés sont évités, parfois de justesse mais évité malgré tout, ce qui n'est pas désagréable du tout. Et malgré cette course contre la montre à travers le temps, je n'ai pas noté d'erreur chronologique dont sont généralement victimes les films du genre, ce qui est un plus.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre gribouille !